La photographie en miroir (Autoportraits)

du 10-06 au 31-07-2009

Marqué dès les débuts du médium photographique par quelques œuvres remarquables signées H. Bayard (« Autoportrait en noyé », 1840) ou O.G. Rejlander, l'autoportrait est devenu dès les années 1920 un genre photographique de plus en plus exploré.Car c'est bien d'exploration qu'il s'agit lorsque l'image de soi, extraite du continuum espace-temps, permet d'interroger son identité, physique ou mentale, de se composer une attitude - du face à face-miroir tenté par presque tous les photographes, tant hommes que femmes, égaux dans la curiosité et la fascination narcissique, à l'utilisation du photomaton, moyen de base de la scrutation pour de nombreux artistes, des années '20 aux prémices des années 1970.

A cette époque, suite aux interactions entre photographie et arts plastiques, la tendance est à l'auto-représentation faisant l'objet de mise en scène, de mise en fiction, ouvrant sur la multiplicité des facettes d'un seul personnage, sur la critique d'une société dans ses composantes parfois aliénantes, voire sur l'expression de la complexité d'un individu aux prises avec ses paradoxes et ses antagonismes.

Le corps, en soi et comme métaphore de l'âme, est alors souvent mis en jeu voire en péril lorsqu'il est l'objet de déni dans sa représentation même ou de dépassement des limites lors de mises en situation ou de performances.

Et parfois, alors qu'aucun visage ou corps n'est visible, l'artiste, se projetant fortement dans tel fragment de réalité qu'il a choisi de photographier, nous fait ressentir la volonté d'autoportrait confiée à l'image.

Anne Wauters

010203040506070809101112expo_autoportraits

 


 

Vernissage

vern1vern2vern3vern4vern5vern6

Avenue Jean Materne 166
5100 Namur (Jambes) - Belgique
Tél +32 (0)81 246 443
info@galeriedetour.be
NAMU-15-16220-Logo simplifie-PMS 289 0 Logo Wallonie Bruxelles logo namur confluent culture Ouvert du mardi au vendredi
de 12h30 à 17h30
et le samedi
de 14h00 à 18h00